Face à ma classe un travail vocal pour les enseignants

Les enseignants, dans l’exercice de leur fonction, peuvent se retrouver en difficulté.
Les conditions (classes chargées…), le stress et la fatigue physique génèrent des problèmes vocaux, qui peuvent devenir récurrents et préjudiciables. En effet, la voix est le premier et le meilleur outil de communication de l’enseignant !

Objectifs de ce stage  

M’auto-évaluer : prendre conscience de mes atouts et difficultés en situation professionnelle
Développer ma capacité à m’exprimer avec aisance, authenticité et efficacité
Savoir rester maître de soi en toutes circonstances : répondre aux questions avec pertinence, déjouer les tentatives de déstabilisation, affirmer son message face une attaque ou une contradiction véhémente.

Les axes de travail

1 M’auto-évaluer
Mise en situation filmée.
A l’issue du visionnage, je me débriefe et suis débriefé par le comédien formateur sur :
L’impression générale que je dégage : à l’aise, timidité, tension…
L’utilisation de mes outils physiques : voix, regard, respiration
La clarté des messages que je transmets
Ma force de conviction
Mon aptitude à réagir positivement aux interventions des élèves : ma façon de répondre aux questions, d’accepter et contrer une attaque, de recentrer le propos…

Cet exercice et son débriefing serviront de base pour un travail individualisé.
Le comédien formateur me proposera ensuite des exercices adaptés à mes besoins et me permettant de progresser.

2 Un entraînement « à la carte »
En fonction des constats faits lors du premier exercice, le comédien formateur me donne des notions théoriques et me propose des exercices d’entraînement adaptés à mes besoins.
Par exemple :

Mieux structurer mon propos pour gagner en clarté
Répéter régulièrement mes messages clé pour qu’ils ne soient pas transformés
Gagner en aisance, donner de moi une image d’assurance
M’entraîner à répondre aux déstabilisations et à gérer les situations de crise.

Suite à la formation, le comédien formateur m’envoie un document qui récapitule le travail (mes atouts, les points sur lesquels je dois m’entraîner)

Un mois après la formation, le comédien formateur m’appelle pour faire le point. C’est l’occasion pour moi de valider mes progrès, de poser des questions, de demander des conseils pour pérenniser le travail accompli.